Close

L'art et la manière

Retour à l'accueil
01 Juin 2017

Les Couteaux Suisses du Numérique : une formation à couper le souffle !

Proposer à un public en insertion professionnelle une offre de formation innovante lui permettant de concrétiser un projet professionnel dans le domaine des technologies numériques, tel est le challenge que Human Booster a accepté de relever lorsque le premier appel à projet « La Grande Ecole du Numérique » a été lancé en 2015.

En créant la formation « Développeur d’applications web et mobile – Les Couteaux Suisses du Numérique », Human Booster s’est inscrit dans un écosystème permettant l’émergence de potentiels et  la transformation digitale des entreprises, une ambition naturelle pour le cabinet dans la mission de « démocratisation » qui fait son ADN.

La formation « Les Couteaux Suisses du Numérique » a été sélectionnée pour représenter la région Auvergne-Rhône-Alpes dans une vidéo destinée à présenter l’ambition du projet et la richesse du réseau Grande Ecole du Numérique.


Retrouvez la vidéo ici
https://www.youtube.com/watch?v=qF7Uh5indvU

Retrouvez les backstage du tournage via notre Storify
https://storify.com/HumanBooster/backstage-gen


Ce n’est que le début d’une belle aventure, la suite est prévue à Clermont-Ferrand, et les deux nouvelles labellisations à Lyon et Brioude…

Pour rappel 

« La Grande École du Numérique est un réseau de formations accessibles à tous sur l’ensemble du territoire pour inspirer l’émergence des talents de l’économie de demain. Les formations Grande École du Numérique permettent aux apprenants de se former sans payer de frais de scolarité. Le réseau compte aujourd’hui 419 formations aux métiers du numérique labellisées Grande École du Numérique. Cet accompagnement vers l’emploi par la formation, sans distinction académique, économique, sociale ou géographique, révèle les talents qui permettront d’assurer la transformation numérique.

La Grande École du Numérique a pour double objectif de répondre aux besoins en compétences dans le domaine du numérique et de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de publics prioritaires.
– Une ambition économique : apporter une réponse aux besoins en compétences numériques d’une économie en transition et former les talents numériques dont notre pays a besoin.
– Une ambition sociale : faire du numérique un levier d’inclusion en favorisant l’insertion sociale et professionnelle des personnes éloignées de l’emploi, en particulier des jeunes décrocheurs, des femmes et des personnes issues des quartiers prioritaires de la politique de la ville. »

Source : Rapport d’activité 2016 – Grande Ecole du Numérique